Le Guinness Alternative Energy Fund donne aux investisseurs une exposition pure aux marchés mondiaux des énergies renouvelables.

Le Fonds cherche à une appréciation du capital à long terme et investit dans les secteurs des énergies solaire, éolienne, hydroélectrique, géothermique, les biocarburants, la biomasse et l’efficacité énergétique. Nous croyons que au cours des vingt prochaines années, le secteur de l’énergie renouvelable bénéficiera des effets combinées de plusieurs facteurs:
  • Prix de l’énergie plus élevés sous l'impact de la croissance démographique, le développement de l’industrialisation mondiale et la diminution des réserves de combustibles fossiles
  • Le prix de l’énergie renouvelable en baisse au fur et à mesure que la technologie s’améliore
  • Souci de sécurité énergétique
  • Changement climatique et sensibilité à l’environnement
Guinness Asset Management gère des portefeuilles d’énergies renouvelables depuis 2006. Le Fonds est un portefeuille long-only de 30 lignes équipondérés. Normalement, le Fonds est investi dans des entreprises avec une capitalisation boursière de plus de 100 millions de dollars américains.

En bref : pourquoi investir dans l’énergie renouvelable ?

Quatre moteurs de forte croissance
Les prix de l’énergie en hausse, la sécurité énergétique, l’environnement, et le changement climatique. Ces quatre moteurs fournissent ensemble un appui à long terme pour la croissance du secteur de l’énergie renouvelable.
Le soutien du gouvernement
Malgré une certaine prudence politique à la suite de la crise financière mondiale, les gouvernements continuent de soutenir les énergies renouvelables, en favorisant des politiques y compris les subventions directes, les subventions structurelles et les niveaux prescrits de l’énergie renouvelable.
Energies alternatives à des prix compétitifs
Un certain nombre de technologies énergétiques alternatives sont maintenant à un niveau de prix ou ils sont déjà concurrentiels avec l’énergie des combustibles fossiles.
Niveaux faibles actuels de consommation d’énergie alternative
Dans un contexte de prix de l’énergie en hausse, et les prix d’installation maintenant à des niveaux viables, la hausse potentielle de la demande par rapport par rapport aux niveaux historiques très bas est une perspective grande pour les entreprises d’énergie alternatives et de leurs investisseurs.

Les arguments pour l’énergie renouvelable

Moteurs clés de forte croissance pour l’énergie renouvelable

There are a number of key factors behind the growth in the alternative energy sector.
  1. La demande croissante d’énergie

    La population mondiale croit à un taux de 1% par an, et il est prévu par l’ONU à croitre de 10% (1,5 milliard de gens) d’ici à 2030. Plus de 90% de cette croissance viendra de ses pays en développement. Les implications pour la consommation d’énergie sont profondes.

    Les grands marchés émergents comme la Chine et l’Inde sont en pleine industrialisation et urbanisation. La poussée de la demande pour l’électricité, les voitures, et les produits de grande consommation a un impact significatif sur le bilan énergétique de la planète.

    La demande énergétique mondiale continue d’atteindre de nouveaux sommets chaque année, et devrait continuer à augmenter longtemps dans l’avenir. La majorité de cette demande sera probablement atteint par des sources d’énergie traditionnelles comme le pétrole, le gaz naturel et le charbon, mais l’approvisionnement peine à répondre à la demande, et les prix d’énergie va augmenter.

    La demande croissante d’énergie exerce une pression sur les réserves de combustible fossiles et est favorable à des niveaux croissants de la demande de technologies et de projets d’énergie alternatives.

  2. La sécurité énergétique

    De nombreux gouvernements et des grandes entreprises sont impatients à répondre à la question de l’incertitude politique et économique en conséquence des niveaux d’importation de matières premières élevés. La nature régionale de nombreuses technologies d’énergie alternatives les rend une option intéressante à un niveau national et politique aussi.

  3. L’environnement

    Les concernes écologique locales en ce qui concerne l’extraction et la consommation de combustibles fossiles a provoqué une demande croissante de sources d’énergie alternatives. En particulier, les villes à croissance rapide dans les pays en développement comme la Chine doivent faire face à des graves difficultés des effets polluantes des centrales au charbon et l’expansion rapide de la circulation des véhicules. Les sources d’énergie alternatives présentent des avantages évidents (y compris politique) dans la lutte contre la pollution locale excessive face à la demande croissante d’énergie.

  4. Le changement climatique

    Au niveau mondial, les rapports du GIEC ont maintenant confirmé que le réchauffement climatique est causé par l’activité humaine et les niveaux de gaz à l’effet de serre. Le consensus est que nous allons voir plus des conditions météorologiques extrêmes et les changements de niveau de la mer dans les années à venir. Préoccupations locales et mondiales en ce qui concerne le changement climatique sont un autre facteur de soutien du secteur privé et du gouvernement pour l’approvisionnement d’énergie alternative.

  5. Le soutien de gouvernement

    Poussé par leurs préoccupations concernant la sécurité énergétique, les questions environnementales locales, et le changement climatique, il existe un fort soutien gouvernemental pour la production d’énergie alternative. La volonté politique et une marge de manœuvre financière varie d’un pays à l’autre, mais le soutien a enduré par la crise financière, même si c’est parfois à des niveaux réduits. Ainsi que des subventions directes, le soutien peut prendre la forme d’une amélioration des infrastructures et des niveaux prescrits de la production d’énergie alternative, qui tous fournissent un fort vent arrière pour le secteur.

  6. Les coûts des technologies d’énergie en baisse

    Les coûts d’installation d’énergies éolienne et solaire ont tombé à un point où le nombre de projets qui sont viables sans subventions est en augmentation. L’énergie hydroélectrique, la biomasse at la géothermie sont, dans certains endroits, concurrentiel depuis il y a quelques ans. Les biocarburants sont empêchés plus par les inquiétudes sur usurpant les cultures vivrières par des cultures énergétiques, que par leurs économie et l’efficacité énergétique.

En générale, la baisse des coûts des technologies énergétiques alternatives signifie que la faisabilité d’installations, tant au niveau domestique et industriel s’est considérablement améliorée, ce qui aura un fort impact sur la demande pour de nouveaux projets pour les années à venir.

Un environnement favorable pour investir dans des entreprises d’énergie alternative.

La hausse des prix de l’énergie et les coûts d’installation en baisse provoque un fort intérêt pour les projets d’énergie alternative. Nous croyons que les perspectives à long terme pour les entreprises d’énergie et les entreprises de technologie et de services d’énergie alternatives sont très prometteuses. Un environnement des prix stables et une demande croissante devrait offrir des possibilités de croissance pour ces entreprises et des rendements attrayants pour leurs investisseurs.

Gérant du Fonds

Edward Guinness

Edward Guinness a rejoint Guinness Asset Management en janvier 2006. Il est aujourd’hui cogestionnaire de Guinness Alternative Energy Fund.

Avant de rejoindre Guinness Asset Management, Edward Guinness a assumé la fonction d’analyste en arbitrage des fusions dès 2002 pour le fonds Arbitrage Associates Fund de la société Tiedemann
Investment Group à New York. Il a auparavant travaillé chez HSBC Investment Bank dès 1998, où il était rattaché au département financier, au sein des équipes consacrées aux énergies et aux services publics d’une part et aux télécommunications et aux technologies d’autre part.

Edward Guinness est titulaire d’un Master en ingénierie et en gestion de l’Université de Cambridge.

Processus d’investissement

Notre sélection de titres est entrainée 50% par l’approche top-down (le contexte macroéconomique) et 50% par l’approche bottom-up. L’approche top-down influence notre allocation à chaque sous-secteur, tandis que l’analyse bottom-up est conçue pour identifier les meilleures actions à remplir notre allocation sous-secteur. L’équipe de gestion utilise un mélange d’investissement de valeur et de croissance, avec une préférence pour la valeur.

Sous-secteurs clés d’énergie alternative
L’énergie solaireL’énergie éolienne
L’énergie hydroélectriqueLa biomasse
Les biocarburantsL’efficacité énergétique
L’énergie géothermique

L’approche top-down

Nous effectuons une analyse indépendante et rigoureuse des moteurs fondamentaux des marchés de l’énergie alternative ; le prix des produits énergétiques ; la recherche-développement de la technologie de l’énergie alternative ; l’installation et le prix d’équipement ; le soutien politique et économique pour le secteur ; la demande du gouvernement et du secteur privé. Cela nous permet d’analyser la demande probable pour les équipements et services et crée notre opinion top-down, qui façonne alors notre allocation sous-secteur.

La présélection
QualitéRetour sur investissement
ÉvaluationValorisation relative peer group and history
BénéficesRévisions de prévisions de revenus
Mouvement de prixMouvement de prix par rapport à ses pairs

L’approche bottom-up

L’équipe dispose d’un processus de sélection des titres discipliné. Nous examinons un univers d’environ 206 entreprises chaque semaine pour identifier les entreprises qui nous semble intéressant sur la base de valeur, retour sur investissement, sentiment vers les prévisions de revenus, et mouvement du prix à la hausse. D’autres méthodes de présélection spécifique à chaque sous-secteur sont employées pour générer des idées.

Due diligence

Nous réalisons le due diligence sur les idées résultant de la présélection afin d’établir si nous avons la conviction de détenir l’entreprise dans notre portefeuille. La majorité de due diligence comprend la modélisation financière détaillée.

La construction de portefeuille

Un portefeuille équipondéré

Le portefeuille se compose de 30 positions équipondérés. Notre construction de portefeuille équipondéré est conçue pour créer le meilleur équilibre entre le maintien d’une concentration et la gestion des risques. Elle impose aussi une discipline de vente structurelle : une position existante doit être vendue pour acheter une nouvelle.

Les pondérations sectorielles

Le Fonds ne suit pas aucun indice de référence dans sa pondération vers chaque sous-secteur.

Le contrôle des risques

Le risque spécifique à chaque titre

Le risque lié à chaque titre dans le secteur d’énergie alternative est généralement plus élevé que l’ensemble du marché. En construisant le Fonds de 30 actions équipondérées, nous évitons une exposition significative à une action individuelle.

L’exposition aux marchés émergents

Il n’y a pas de limites à l’exposition aux marchés émergents.

Liquidité

Le portefeuille est liquide, avec 90% du Fonds normalement investi dans des entreprises qui ont une capitalisation boursière supérieure à 100 millions de dollars américains.

La devise

Le Fond n’est pas couvert d’une perspective de devise.

Fonds Alternative Energy Fund date (fin de période) 30.06.2018
L’Indice 1 Wilderhill Clean Energy Index date de lancement 19.12.2007
L’Indice 2 Wilderhill New Energy Global Innovation Index Base performance absolue (USD)

Merci de n’oublier pas que les performances passées ne constituent pas une indication des performances futures. La valeur de votre investissement peut évoluer à la hausse comme à la basse et peut être influencée par la fluctuation des devises et les conditions générales des marchés, et il se peut que vous ne récupériez pas votre capital de départ.

la performance cumulative (USD, %)
Parts B (Frais de gestion annuels: 1,50%) À ce jour 1 an 3 ans 5 ans depuis le lancement
Fonds 5,27 4,33 -15,83 -3,58 -75,99
L’indice 1 3,51 16,66 -5,95 -4,20 -79,55
L’indice 2 -2,14 1,94 -0,16 34,50 -50,83
la performance annualisée (USD, %)
Parts B (Frais de gestion annuels: 1,50%) 1 an 3 ans 5 ans 10 ans depuis le lancement
Fonds 4,33 -5,58 -0,73 - -12,66
L’indice 1 16,66 -2,02 -0,85 -12,17 -13,98
L’indice 2 1,94 -0,05 6,10 -5,95 -6,52
la performance d’année civile (USD, %)
Parts B (Frais de gestion annuels: 1,50%) 2013 2014 2015 2016 2017
Fonds -12,05 -12,04 -15,44 20,17 5,27
L’indice 1 -16,93 -10,36 -22,12 39,81 3,51
L’indice 2 -2,16 1,51 -6,43 28,90 -2,14
la performance d’année discrete (à ce jour)(USD, %)
Parts B (Frais de gestion annuels: 0,75%) 12 mois se terminant en: juin '14 juin '15 juin '16 juin '17 juin '18
Fonds 35,05 -11,98 -26,46 1,28 17,99
L’indice 1 20,04 -11,94 -31,04 7,24 28,33
L’indice 2 30,11 4,98 -18,48 11,07 11,98
La source : Bloomberg, offre à offre, performance absolue. Le Fonds a également des classes d’actions libellées en livre sterling et euro.

Dernière rapport d’investissement

Inscrire aux rapports de Guinness Alternative Energy par email
Archives

La Presse

Investment Week | Oct '16

Is now the best time to access energy stocks
Samira Rüdig-Sotomayor discusses the Bull and Bear issues in the Alternative Energy sector

FT Adviser | Aug '15

Fund review: « things could be looking up »
FT Adviser’s Philip Scott profiles Edward Guinness’s Alternative Energy Fund.

Money Week | Jul '14

How might renewables change the face of energy?
Edward Guinness joins Money Week’s panel of experts discussing how investors can profit from the growth in renewable energy.

CNBC | Jun '14

VIDEO: How to be a winner in solar
Edward Guinness tells CNBC that solar remains a « high-growth area » and discusses how to invest in the sector.

Investment Week | Mar '14

Alternative energy recovery only just starting
Edward Guinness says alternative energy is only just starting to recover properly from the 2008 crisis, creating opportunities for investors.

Guardian | Feb '14

Windfall profits for 2013’s best fund

Patrick Collinson discusses the Fund’s power-packed returns from wind and solar investments

Blue & Green Tomorrow | Jan '14

Meet the manager of the 2013’s best fund
This Fund delivered returns that surpassed the entire UK fund world.

Citywire Global | Dec '13

Citywire profile: Power player returns to form
Alternatives expert Edward Guinness has been through the mill, but is now hitting a sweet spot

Seeking Alpha | Mar '13

A roaring return in alternative energy
Edward Guinness discusses the sector with Seeking Alpha

Perspectives

Mar '16

Gas vs Renewables
Edward Guinness and Samira Rudig discuss the effect of low fossil fuel prices on renewable technologies

Mar '14

Prospects for Alternative Energy
Edward Guinness discusses performance and prospects for alternative energy investing

Fiches d’information
Pour plus d’information sur les investissements actuels du Fonds, merci de lire la dernière fiche d’information: Anglais Français Allemand Italien
Faits clés
Date de lancement 19/12/2007
Cogestionnaire
(date de debut)
Edward Guinness (19/12/2007)
Indice de référence Wilderhill New Energy Global Innovation Index; Wilderhill Clean Energy Index
IMA secteur IMA Global
Structure OEIC (OPCVM)
Domicile Irlande
Frais de retrait 2% dans les 30 jours de l'achat
 
Devise de transaction US Dollar
Valorisations Chaque jour, 23h00 (heure de Dublin)
Heure limite des transactions 15h00 heure de Dublin
Clôture de l'année 31 Decembre
Administrateur Capita Financial Administrators (Ireland) Ltd
Dépositaire JP Morgan Bank (Ireland) plc
Catégories de parts
0.75% FGA 1% FGA 1.5% FGA
Devise USD GBP USD EUR USD GBP EUR
Accumulation ou Distribution Acc Acc Acc Acc Acc Acc Acc
Nom E X A D B C C EUR Acc
Commission de souscription 0% 0% 0% 0% 2% 5% 5%
Commission de gestion annuelle 0.75% 0.75% 1.00% 1.00% 1.50% 1.50% 1.50%
Frais courants 1.24% 1.24% 1.49% 1.49% 1.99% 1.99% 1.99%
Investissement minimum $10,000,000 £5,000,000 $200,000 € 100,000 $1,000 £1,000 € 1,000
Investissement minimum plateforme Les investissements minimums imposé par Guinness Asset Mangement n’applique pas. Les plateformes exercent leurs propres niveaux d’investissement minimums.
ISIN du Fonds IE00B3CCJ856 IE00B7LWDH14 IE00B2PGVJ29 IE00B3CCJ740 IE00B2PGVK34 IE00B3CCJ633 IE00BGHQF417
SEDOL du Fonds B3CCJ85 B7LWDH1 B2PGVJ2 B3CCJ74 B2PGVK3 B3CCJ63 BGHQF41
Dénomination Bloomberg du Fonds GUINAEE ID GUINAEX ID GUINAEA ID GUINAED ID GUINAEB ID GUINAEC ID GUINECE ID
Pays d’inscription UK, CH, LUX, FIN, SGP

Code de pays

UK
le Royaume-Uni
CH
la Suisse
LUX
le Luxembourg
FIN
la Finlande
SGP
Singapour (professional only)
GER
l'Allemagne
FR
la France