Le Guinness Global Equity Income Fund est conçu pour fournir aux investisseurs une exposition mondiale à des sociétés qui versent des dividendes. Le fonds cherche une appréciation des revenus et un enrichissement à long terme du capital. Il investit dans des sociétés bien positionnées pour faire évoluer leurs dividendes de manière régulière à l’avenir.

Nous nous concentrons sur les entreprises rentables qui ont enregistré un rendement du capital élevé au cours de la dernière décennie. Avec ces critères comme notre point de départ, nous identifions de nombreuses sociétés bien connues de premier ordre, mais on trouve aussi un large éventail de petites entreprises qui sont en dehors des régions et des secteurs traditionnels et qui versent également des dividendes. Il s'agit d'un accomplissement rare pour une entreprise de répondre à nos critères d'investissement et nous pensons qu'il représente une marque de qualité véritable.

Nous maintenons un portefeuille de forte conviction d'environ 35 actions équipondérées, une rotation faible, sans la contrainte d’un indice de référence par rapport aux secteurs et régions.

Awards
LIPPER_FA_AWARD_HOR_SWITZERLAND (2) Guinness Global Equity Income Fund
BEST FUND OVER 3 YEARS
Equity Sector Global Income

Pourquoi investir dans le Guinness Global Equity Income Fund?

Le Fonds est conçu pour fournir aux investisseurs une exposition mondiale aux actions, par un portefeuille de forte conviction et une rotation basse qui investit dans des entreprises constamment rentable qui versent des dividendes.

Concentration sur un rendement sur capital constamment élevé.
Un rendement sur capital élevé et constant est une bonne indication de la capacité d’une entreprise à payer des bonnes dividendes. Le fonds investit dans les entreprises qui sont exceptionnellement constant à générer des rendements sur capital dessus de leur coûte du capital.
Croissance et Revenu
Notre approche vers l’investissement pour les dividendes est à se concentrer sur des entreprises qui peuvent augmenter durablement les dividendes qu’ils versent dans l’avenir plutôt que cherchant simplement les entreprises qui versent un rendement de dividende élevé.
Forte conviction
Le fonds investit généralement dans seulement 35 entreprises, chaque entreprise ayant une pondération égale. Ceci nous donne un bon équilibre entre les avantages de la diversification, tout en permettant à chaque entreprise d’ajouter à la performance d’une manière significative. Nous n’avons pas une longue queue de petites positions, et par définition, nous ne pouvons jamais simplement suivre l’indice de référence.
Analyse fondamentale
Lors de la sélection des entreprises, nous nous concentrons sur une approche ascendante plutôt que d’essayer de prendre des décisions fondées sur une perspective attendue de l’économie mondiale. Nous préférons d’investir dans de bonnes entreprises qui n’ont, à court terme, plus la cote, mais qui ont déjà démontré une capacité à résister la plupart des environnements économiques à la longue.
Rotation basse
Nous préférons investir sur le long terme. Nous reconnaissons également les coûts transactionnels augmentés de l’achat et vente des entreprises inutilement. Typiquement, notre période de participation est entre 3-4 ans.
Reproductible et indépendante
Ian Mortimer et Matthew Page ont géré le fonds depuis sa création. Ils ont développé un processus d’investissement qui est clair, fiable, transparent et évolutif. Leur approche filtre beaucoup de bruit et d’hyper médiatisation qui entoure les entreprises à se concentrer les vrais signaux qui stimulent la valorisation des entreprises. En effectuant leurs propres recherches et l’analyse, en utilisant leurs propres systèmes de modélisation propriétaires, les gestionnaires essaient d’éviter certains biais comportementaux associés à être indûment influencé par le sentiment du marché.

Pourquoi investir dans un fonds qui verse un dividende?

"Les dividendes apportent une contribution progressive mais puissante aux rendements à long terme."

Les entreprises qui accroissent leurs dividendes surperforment depuis 30 ans

L’utilisation efficace des liquidités est primordiale dans la création d’une entreprise bien-géré et rentable, qui prospéra. La direction doit être bien disciplinée afin de maintenir la croissance du dividende, et ce qui peut être un signal d’une entreprise bien gérée. En utilisant l’exemple du marché boursier américain, la preuve est claire quand on compare les rendements des entreprises qui versent un dividende et ceux qui ne versent pas un dividende. Il est également instructif de noter que la performance des entreprises qui réduisent leurs dividendes est les plus pire au cours de cette période – ce qui montre que toutes les entreprises qui versent des dividendes ne sont pas créés égales.

La puissance de l’effet multiplicateur/de combinaison

Pour investisseurs, le réinvestissement des dividendes offre une proportion importante de votre rendement total. Dans les périodes de croissance faible, cela peut être encore plus frappant. Les années 1940s et 1970s, par exemple, étaient des périodes définies par une combinaison da la croissance économique calme, le taux d’inflation en hausse et un taux de chômage élevé. Au cours de ces décennies, dividendes représentaient plus de 75% du rendement total de l’indice S&P 500.

Les dividendes peuvent protéger contre l’inflation

En regardant les Etats-Unis par exemple, les rendements du dividende dans le marché boursier américain ont augmenté en moyenne de 6% par an depuis les années 1940s, tandis que le taux d’inflation a augmenté de 4%. Investir dans les entreprises qui versent des dividendes peut protéger contre l’inflation sur de longues périodes : l’augmentation des rendements du dividende conforme à, ou est supérieure au taux d’inflation.

Diversité mondiale

Le nombre d’entreprises à travers le monde qui versent un dividende a considérablement augmenté dans la dernière décennie. Nous pouvons maintenant investir dans un portefeuille d’entreprises versant des dividendes vous donne une véritable diversité mondiale, ainsi qu’une exposition a une grande gamme d’industries. En revanche, actuellement seulement six entreprises représentent plus de 40% de tous paiements des dividendes au Royaume-Uni.

Fund managers

Dr Ian Mortimer, CFA

Ian Mortimer a rejoint Guinness Asset Management en décembre 2006 et assume la fonction de cogestionnaire des fonds Guinness Global Equity Income Fund, Guinness European Equity Income Fund et Guinness Global Innovators Fund.

Avant de rejoindre Guinness, Ian Mortimer a obtenu en 2006 un doctorat en physique expérimentale à la Christ Church de l’Université d’Oxford. Il s’est auparavant vu décerner en 2003 un Master en physique avec félicitations (First Class Honours degree) par l’University College de l’Université de Londres.

Il est en outre diplômé en gestion d’investissement (IMC) et en analyse financière (CFA).

Matthew Page, CFA

Matthew Page a rejoint Guinness Asset Management en 2005 et assume la fonction de cogestionnaire des fonds Guinness Global Equity Income Fund, Guinness European Equity Income Fund et Guinness Global Innovators Fund..

Avant de rejoindre Guinness, Matthew Page a travaillé en 2004 au sein des départements spécialisés dans les changes et le revenu fixe de Goldman Sachs dans le cadre de son programme dédié aux jeunes diplômés.

Matthew Page est titulaire d’un Master en physique du New College de l’Université d’Oxford. Il est en outre diplômé en gestion d’investissement (IMC) et en analyse financière (CFA).

Comment gérons-nous le fonds?

“Nous ne poursuivons pas le rendement de dividende nous voulons une croissance du capital et revenu.”

Bien que le fonds soit conçu pour investir dans des entreprises qui versent des dividendes, notre point de départ lors de la sélection de notre univers d’investissement est d’identifier les entreprises ayant un rendement sur capital régulièrement élevé. Plus précisément, nous examinons les entreprises qui ont un rendement sur capital supérieure à 10% dans chacune des dix années précédentes.

Notre analyse montre que les entreprises ayant un rendement sur capital continuellement élevé ont de fortes chances pour qu’elles continuent à le faire dans l’avenir – ce qui signifie qu’elles continueront à créer de la valeur pour les actionnaires.

Pourquoi 10% et pourquoi 10 ans?
10% rendement sur capital... 10% est bien supérieur au coût réel moyen du capital de 6%. Ainsi, les entreprises qui atteignent ce niveau sont vraiment créent de la valeur pour leurs actionnaires.
…chaque année… Une régularité chaque année exclut les sociétés très cycliques ou ceux qui ont des revenus élevés mais en déclin ou volatiles.
…pendant 10 ans À cause du fait que les cycles économiques généralement durent moins de dix ans, les entreprises de notre univers investissable ont démontré qu’elles peuvent résister à la plupart des environnements économiques.
“C’est un accomplissement rare pour une entreprise de répondre à nos critères d’investissent et nous pensons qu’il montre une marque de qualité véritable.”

En moyenne, seulement 3% des entreprises cotées en bourse mondiale atteindre notre seuil. Nous excluons ensuite ceux qui ont une capitalisation boursière de moins de $1 milliard et avec un ratio d’endettement sur fonds propres supérieure a 1. Cela nous donne un univers de près de 400 entreprises à partir de laquelle nous construisons notre portefeuille.

Et en ce qui concerne le rendement du dividende?

Les entreprises qui gagnent un rendement sur capital continuellement élevé distribuent souvent une proportion d’argent qu’elles créent sous la forme d’un dividende. Dans le fonds cependant nous nous concentrons sur les entreprises qui peuvent accroitre leur dividende durablement dans l’avenir.

De ce groupe, nous sélectionnons les candidats à la recherche plus approfondi sur la base de la valeur et du sentiment. Modélisation propriétaire circonstancié des flux de trésorerie, les prévisions budgétaires, et le potentiel d’une entreprise d’augmenter le dividende est combiné avec une analyse subjective de son modèle d’entreprise afin d’identifier les candidats pour inclusion dans le portefeuille.

En sélectionnant les entreprises à partir d’une grande gamme d’industries, pays et capitalisation boursières, nous visons à créer un portefeuille bien diversifié qui peut fournir un rendement du dividende raisonnable et un flux de revenu en augmentation, et a une valorisation avantageuse par rapport au marché.

Discipline de vente

Il est souvent plus facile de trouver des entreprises à prix bas pour acheter que c’est d’identifier les entreprises qu’on possède qui devrait être vendue. Nous considérons la discipline de vente aussi importante que le processus d’achat et nous surveillons continuellement les entreprises que nous possède dans le fonds. Les six raisons fondamentales nous vendrions une entreprise sont décrites ci-dessous.

  1. L’entreprise échoue à continuer à répondre à notre critères par rapport au rendement sur capital
  2. La valorisation de l’entreprise devient trop chère
  3. Le bilan est mis sous trop de pression
  4. La perspective pour le paiement d’un dividende, ou la politique de la direction vers le dividende change négativement
  5. La thèse d’investissement ne tient plus
  6. La contribution du rendement du dividende au portefeuille est insuffisante

Comment construisons-nous le portefeuille?

Le Guinness Global Equity Income Fund est un portefeuille concentré comportant environ 35 actions équipondérés. Ceci nous donne un certain nombre d’attributs utiles:

  1. Il réduit le risque spécifique de chaque action, parce que nous ne serons pas surpondérés dans un petit nombre d’entreprises préférées.
  2. Nous n’aurons pas une longue queue de petites participations dans le portefeuille, qui pourrait être une distraction et une traînée potentielle sur la performance.
  3. Il inculque une forte discipline de vente parce que nous devons vendre une participation afin d’acheter une nouvelle ; et nous devons constamment évaluer les entreprises que nous détenons en portefeuille par rapport au reste de notre univers investissable.
  4. Nous sommes vraiment indépendants de l’indice de référence. Toutes les participations détenues en portefeuille sont équipondérées, sans égard à leurs pondérations dans l’indice de référence.
Fonds Global Equity Income Fund date (fin de période) 30.06.2018
L’indice de référence MSCI World Index date de lancement 31.12.2010
Secteur IA Global Equity Income Base performance absolue (GBP)

Merci de n’oublier pas que les performances passées ne constituent pas une indication des performances futures. La valeur de votre investissement peut évoluer à la hausse comme à la basse et peut être influencée par la fluctuation des devises et les conditions générales des marchés, et il se peut que vous ne récupériez pas votre capital de départ.

la performance cumulative (%)
Parts X (1) (Frais de gestion annuels: 0,75%) À ce jour 1 an 3 ans 5 ans depuis le lancement
Fonds 1,53 5,02 44,33 64,61 114,31
L’indice 3,24 9,90 54,68 89,70 135,80
Secteur (2) -0,86 3,58 35,31 54,69 88,99
la performance annualisée (%)
Parts X (1) (Frais de gestion annuels: 0,75%) 1 an 3 ans 5 ans 10 ans depuis le lancement
Fonds 5,02 13,00 10,48 0,00 10,69
L’indice 9,90 15,63 13,65 11,33 12,11
Secteur (2) 3,58 10,60 9,11 8,83 8,86
la performance d’année civile (%)
Parts X (1) (Frais de gestion annuels: 0,75%) 2013 2014 2015 2016 2017
Fonds 26,34 10,10 1,99 26,57 9,33
L’indice 25,00 12,07 5,45 29,01 12,42
Secteur (2) 20,40 6,69 1,53 23,21 10,37
la performance d’année discrete (à ce jour)(%)
12 mois se terminant en: juin '14 juin '15 juin '16 juin '17 juin '18
Parts X (1) (Frais de gestion annuels: 0,75%) 8,34 5,27 18,58 15,84 5,02
Parts C (Frais de gestion annuels: 1,50%) 7,53 4,49 17,70 14,97 4,24
L’indice 10,62 10,86 15,02 22,32 9,90
Secteur (2) 9,59 4,32 9,57 19,20 3,58
La source : Financial Express, offre à offre, performance absolue

Notes

(1) Les chiffres de performances présentés sont calculés en livres sterling. Merci de noter: la part X du Fonds a été lance le 15.02.2012. La performance indiquée est une simulation de la performance de la part X basée sur la performance réelle de la classe E du Fonds, qui a la même commission de gestion annuelle à la part X et existe depuis le lancement du Fonds. La part E du Fonds est libellée en dollars américains, mais pour l’objet de ces données de performance, sa performance est calculée et exprimée en livres sterling Donc la part E du Fonds est utilisé ici pour illustrer la performance d’une classe d’actions basée en livres sterling conformant à la réglementation du FCA en Royaume-Uni (qui interdit le paiement de la commission de souscription et courant) depuis le lancement du Fonds le 31.12.2010.

(2) La performance du secteur IMA Global Equity Income est basée sur la commission de gestion annuelle moyenne de la part la plus chère de chaque Fonds constituent, par exemple, la part C du Guinness Global Equity Income Fund, avec une commission de gestion annuelle de 1,5%.

Dernière rapport d’investissement

Nov '18

Monthly update

Sep '18

Monthly update

Aug '18

Monthly update

Jun '18

Monthly update

May '18

Monthly update

Inscrire au rapport mensuel de Guinness Global Equity Income par email
Archives

Processus d’investissement

Perspectives

Sep '17

Some thoughts on equally-weighted portfolios
Matthew Page explores the reasons behind running a concentrated, equally-weighted portfolio.

Nov '16

Implications of the US election result Ian Mortimer and Matthew Page discuss the consequence of the US election results.

Feb '16

Five year history of the Fund
As the Fund passes its fifth anniversary, managers Ian Mortimer and Matthew Page analyse its performance so far and how their portfolio has evolved.

Mar '14

Physics envy
Matthew Page investigates the « science » of economic modelling

Dec '12

Some thoughts on equities and bonds
Ian Mortimer discusses the benefits of bonds and equities and the hunt for safety in an inflationary environment

Nov '12

To meet or not to meet
Matthew Page discusses the merits of meeting company management

Mar '12

Why dividends matter
Ian Mortimer and Matthew Page investigate the importance of dividends in the pursuit of returns

La Presse

Nov '17

Why the outlook for global dividend growth isn’t doom and gloom
Ian Mortimer and Matthew Page, who head up the Guinness Global Equity Income fund, tell FE Trustnet why they’re confident of finding attractive income-paying opportunities.

Sep '16

Fund buy list radar: wealth managers toast Guinness
Citywire look at the funds that are building sufficient assets and have the track record to be coming onto buy list radars

Sep '16

How important are face-to-face company meetings?
Guinness AM’s Matthew Page, co-manager of the Global Equity Income & Global Innovators funds, gives his take on the value and limitations of meeting company management.

Apr '16

Funds to Watch
Against a backdrop of the ongoing debate about the Investment Association’s yield criteria for the UK Equity Income sector, Ian Mortimer and Matthew Page, co-managers of the $147m Guinness Global Equity Income fund, have highlighted the benefits of a broader approach in this area.

Apr '16

Fund of the week: Guinness Global Equity Income
Matthew Page, co-manager of the Guinness Global Equity Income fund, explains the test each share must pass to win a place in his 35-stock portfolio

May '15

EM exposure pays off for Guinness duo
FT Adviser discuss the Fund’s emerging market exposure with co-manager Ian Mortimer

Feb '15

Press release – Global Equity Income early investor share class closing
Guinness are closing the early investor (« Z ») share class on its Global Equity Income Fund on 30th April 2015.

Aug '14

Physics envy – economists’ hunt for natural laws of markets
Matthew Page discusses economists’ failure to identify deterministic « natural laws » of markets.

Jun '14

Fund update from Charles Stanley Direct: Guinness Global Equity Income
Charles Stanley’s Rob Morgan gives his verdict on Guinness Global Equity Income Fund and its up and coming managers.

May '14

Cheap Asian stocks – Matthew Page
Asian stocks are good value versus their history, and scoring well on our stock screening.

Aug '13

Prospects for Global Equities
Ian Mortimer discusses the state of the markets amid potential Fed relief tapering with Business News Network.

Fiches d’information
Pour plus d’information sur les investissements actuels du Fonds, merci de lire la dernière fiche d’information: Anglais Français Allemand Italien
Faits clés
Date de lancement 31/12/2010
Cogestionnaires (date de debut) Dr. Ian Mortimer, CFA (31/12/2010)
Matthew Page, CFA (31/12/2010)
Indice de référence MSCI World Index
IMA secteur IMA Global Equity Income
Structure OEIC (OPCVM)
Domicile Irlande
Frais de retrait 2% dans les 30 jours de l'achat
 
Devise de transaction US Dollar
Valorisations Chaque jour, 23h00 (heure de Dublin)
Heure limite des transactions 15h00 (heure de Dublin)
Clôture de l'année 31 Decembre
Administrateur Capita Financial Administrators (Ireland) Ltd
Dépositaire JP Morgan Bank (Ireland) plc
Catégories de parts
0,25% FGA 0,75% FGA 1% FGA 1,5% FGA 1,5% FGA
Commission de souscription GBP / USD / EUR GBP GBP / USD USD / EUR GBP / USD / EUR
Accumulation ou Distribution 0% 0% 0% 0% 5%
Commission de gestion annuelle 0,5% 0,25% 0,75% 1.00% 1,5%
Frais courants 0,99% 0,74% 1,24% 1,49% 1,99%
Accumulation ou Distribution Accumulation Distribution Distribution Distribution Distribution Accumulation Distribution
Nom Y Acc Y Dist Z GBP: “X”
USD: “E”
USD: “A”
EUR: “D”
C Acc USD: “B”
GBP: “C”
ISIN du Fonds GBP: IE00BVYPNY24
USD: IE00BVYPNX17
EUR: IE00BVYPNZ31
GBP: IE00BVYPP131
USD: IE00BVYPP248
EUR: IE00BVYPP024
GBP: IE00B754QH41 GBP: IE00B7LM5753
USD: IE00B67PB391
USD: IE00B3QG6N78
EUR: IE00B66B5L40
GBP: IE00BVYPNV92
USD: IE00BVYPNW00
EUR: IE00BGHQF631
GBP: IE00B3PB1722
USD: IE00B42XCP33
Dénomination Bloomberg du Fonds GBP: GUGYGBA ID
USD: GUGYUSA ID
EUR: GUGYEUA ID
GBP: GUGYGBD ID
USD: GUGYUSD ID
EUR: GUGYEUD ID
GBP: GUGLEIZ ID GBP: GUGLEIX ID 
USD: GUGLEIE ID
USD: GUGLEIA ID
EUR: GUGLEID ID
GBP: GUGCGBA ID
USD: GUGCUSA ID
EUR: GUGLECE ID
GBP: GUGLEIC ID
USD: GUGLEIB ID

Code de pays

UK
le Royaume-Uni
CH
la Suisse
LUX
le Luxembourg
FIN
la Finlande
SGP
Singapour (professional only)
GER
l'Allemagne
FR
la France